[Test] Tropico 6

6ème épisode de la série, Tropico 6 vous met encore une fois dans la peau d’El Presidente dans votre course aux pouvoirs.
Mais la nouveauté de ce titre consistera en la gestion non pas d’une seule île, mais d’une péninsule composé de plusieurs petites îles ce qui vous offrira un terrain de jeu bien plus vaste.

Mais bien sur qui dit dictature, dit coup bas, entourloupe, alliance avec les uns et guerre avec les autres !
N’hésitez pas à promulguer des lois vous rendant impopulaire auprès de la faction allié afin de vous attirer les faveurs de la faction rebelle.
Car dans Tropico, tout est une question de savant mélange de décisions ne menant qu’a une chose, l’ascension de votre pouvoir !

Les archipels de Tropico 6, grosse nouveauté du titre

6ème épisode d’une recette qui fonctionne certes, mais qui stagne un peu malgré tout.
Graphiquement le jeu se veut assez proche de son prédécesseur malheureusement mais qui ne le transcende malheureusement pas assez.
La bande son est quand à elle toujours très axé sur les sonorités cubaines qui, d’après certains dire, ne se priveraient clairement pas de distiller des torrents d’insultes dans ses paroles !
Le jeu est d’ailleurs traduit intégralement en Français comme ses prédécesseurs.
Enfin la durée de vie du titre est, comme toujours dans ce type de jeux, colossale pour peu que vous accrochiez à cet univers déjanté et très parodique du régime dictatoriale.

Une petite Statue de la Liberté dans votre ville corrompue ?

Amusant mais pas tellement innovant.
C’est de cette manière que je considérerais ce Tropico 6
Malgré un contenu gargantuesque, le jeu ne se renouvelle pas assez par rapport aux épisodes précédents.
Cela ne l’empêche cependant pas d’être un jeu amusant et très complet, qui laissera cependant peut être les fans sur leur faim..

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.