[Test] Shadow of the Colossus

Un jeu sorti sur PS2 puis remasterisé sur PS3 a désormais droit à une nouvelle vie sur PS4 et bordel que c’est bon !

Shadow of the Colossus fait partie de ces titres ayant marqués la culture vidéoludique.
Grandiloquent et à la narration extrêmement discrète mais poétique, il a réussi à s’imposer comme une référence.
Mais son ambition mettait la PS2 à genoux et beaucoup de ralentissements et de problème technique rendait l’expérience un peu moins plaisante.

Comparaison Shadow of the Colossus

L’image parle d’elle-même..

Problème réglé avec ce remake PS4 !
Le jeu a été refait intégralement par le studio Bluepoint à qui l’on doit nombre de remasterisation sur PS3
Nouveau moteur, nouvelles textures et fluidité impeccable, on peut clairement considérer cette version comme la Definitive Edition
La version Pro vous permettra de choisir entre une résolution 4k ou le sacro saint et indispensable 1080p 60fps qui vous permettra de profiter d’une fluidité au poil !

Combat Shadow of the Colossus

Il vous faudra trouver le point faible de chaque colosse

Le jeu reste cependant identique à la version originale au niveau de son contenu.
Il vous faudra à nouveau affronter les mêmes colosses afin d’accomplir la quête du héros accompagné de son fidèle destrier, Agro.
Combat titanesque et épique saupoudré d’une bande son orchestrale magistrale !
L’exploration est cependant assez limitée et vous servira principalement à vous rendre à votre prochain combat.

Contemplation Shadow of the Colossus

La direction artistique est sublime !

Shadow of the Colossus ne démérite pas de son titre de jeu culte et il est magnifié par ce remake sur PS4.
Plus beau, plus fluide et donc plus agréable à prendre en main, cette version PS4 devient donc un must have pour qui n’a pas encore touché au jeu d’origine.
Pour les autres, en revanche, rien n’a vraiment été ajouté niveau contenu, à vous de voir si le passage à la caisse vaut le coup.
Cependant avec un prix très contenu de 30€, il serait dommage de passer à côté d’un tel remake !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.