[Test] Spider-Man

L’araignée est un être bien singulier.
Après des années sans vrai jeu de qualité, il est de retour en exclusivité sur PS4 pour nous en mettre plein la tronche et croyez-moi, ça vaut le détour !

Nous voici en 2018, dans l’esprit des gamers le dernier vrai jeu date de SpiderMan 2 sorti en 2004 accompagnant la sortie du film du même nom.
Liberté d’action totale dans un Manhattan modélisé entièrement en 3D, le rêve de grandeur et d’Open World de tous les joueurs !
Nous voici 14 ans plus tard et autant vous dire que le plaisir de parcourir cette ville en 4K est tout aussi grandiose et grisant

On ne va pas se faire d’illusion et le dire clairement vu que c’est la crainte de beaucoup de joueurs : Oui le jeu est très proche de la série Batman Arkham.
Les mécaniques de gameplay sont très semblables avec un système d’esquive indiqué par la présence du sens d’araignée de notre tisseur.
Vous devrez donc esquiver et tataner votre adversaire en utilisant les différents combos que vous débloquerez au fil de l’aventure en gagnant des points d’expériences afin de monter de niveau et débloquer de nouvelles aptitudes.
Globalement, plus des 3/4 d’entres elles concernent le système de combat du titre et peu sont celles lié au déplacement ou à divers bonus de santé.
Non ce rôle sera attribué à votre costumes, véritable armure, que vous devrez personnaliser via des mods vous permettant de modifier autant de paramètres allant du simple boost de heal à une augmentation de vos dégâts.
Les costumes disposent également de leur propre capacité ultime vous permettant de prendre l’avantage sur vos très nombreux ennemis.
Vous débloquerez également de nombreux gadgets au fil de l’aventure qui peuvent eux aussi être améliorer au fil de l’aventure.

De très nombreux costumes seront dispos durant votre aventure

De nombreuses quêtes annexes parsèmeront votre aventures
De la chasse aux pigeons au défi de Taskmaster en passant par la traque de la Chatte Noire, c’est bon nombres d’activités qui vous permettront de diversifier les tâches, même si au final, celles-ci s’avèrent assez répétitives dans l’ensemble, elles allongent la durée de vie du titre non sans une certaine redondance

2018, ère de la 4K.
Pas de surprise, Spider-Man est juste d’une beauté incroyable !
La ville de Manhattan n’a jamais été aussi vivante et vous balader au bout de votre toile dans cette ville sera un plaisir de tout instant.
Les effets de lumières, les reflets, les animations, tout est superbe et aucun problème technique à signaler (bien sur je ne parle pas des quelques bugs présents)
On atteint malheureusement pas les 60 images par seconde mais la fluidité du titre est solide, c’est vraiment un réel plaisir.
Côté bande son on est très proche du style Avengeresque, même si elles s’avèrent malheureusement parfois assez répétitive.
Gros point fort pour la VF du titre qui réussit un doublage de qualité et un travail de traduction aux petits oignons avec des références aux memes français que j’ai tout particulièrement apprécié.
Enfin la durée de vie du titre atteint les 20h en ligne droite ce qui est plutôt satisfaisant pour un titre du genre, bien sur comptez une bonne cinquantaines d’heures pour atteindre les 100%.

Des activités annexes ponctueront de temps en temps vos virées dans Manhattan

Spider-Man est une réussite à tous les étages !
Même si on peut légitimement pestiférer sur quelques bugs assez rageant (patché depuis) ou à des combats de boss assez léger et simple, il n’en reste pas moins que la formule d’Insomniac Games fonctionne à merveille à tel point qu’on en redemande encore.
Doté d’une durée de vie conséquente, d’un gameplay accessible et plaisant ainsi que d’une qualité graphique quasiment irréprochable, Spider-Man me parait être un must have de la console de Sony !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.