«

»

Fév 13

[Test] Nioh

Review of: Nioh

Reviewed by:
Rating:
5
On 13 février 2017
Last modified:10 février 2017

Summary:

Il est le digne héritier des Souls !
La phrase est lâchée et elle ne fait que confirmer une chose, ce Nioh de la Team Ninja est une vraie réussite !

Toi, fan de la série des Souls, si tu étais en manque de challenge Koei a entendu tes prières et te gratifie d’un titre qui risque grandement de mettre tes nerfs à rude épreuve (mais après tout tu es fan des Souls donc le masochisme, tu connais).
Pour ce qui est du néophyte, réfléchis y à deux fois avant de te lancer car tu risque clairement d’y péter ton pad.

Nioh est une exclu PS4 développé par la Team Ninja à qui l’on doit la série des Dead or Alive ou Ninja Gaiden.
Annoncé en 2005, personne ne se doutais qu’il finirait par sortir et pourtant le voila.
Ce passant à la fin du XVIème siècle, le jeu met en avant William Adams, premier anglais à avoir foulé le sol japonnais.
Le folklore japonais y est clairement présent avec la présence des démons (Yokai) venu corrompre le coeur des humains.

De nombreuses armes vous permettront de vaincre les Yokai !

Qu’on se le dise, le titre bénéficie d’une ambiance typiquement japonaise qui n’est clairement pas pour déplaire.
Le jeu s’en sort très bien graphiquement avec des effets de lumières très convaincant mais également des textures plutôt satisfaisantes.
Un des points fort du titre sera d’ailleurs de vous laisser le choix entre 3 modes distincts : Action , Movie ou Video.
Ces modes vous permettront respectivement de basculer soit à 60 images par seconde, soit à 30 images mais avec une définition plus élevée ou encore un mix des deux donnant un résultat un peu plus hasardeux.
Je ne pourrais que vous conseiller le mode Action tant le confort visuel s’en trouve améliorer et vous permettra d’esquiver au mieux vos adversaires.

Le gameplay parlons-en !
Il est clairement plus nerveux et vif que celui d’un Souls ou même d’un Bloodborne.
Vous devrez constamment esquiver les attaques de vos adversaires tout en les attaquant et surveiller votre jauge de Ki correspondant à votre barre d’endurance.
Si celle-ci est vide, vous n’aurez alors plus aucun moyen d’esquiver ou même d’attaquer et vous finirez probablement mort.
La mort fonctionne par ailleurs de la même façon que la série des Souls, si vous mourrez vous perdrez vos Amrita (orbes constituant la « monnaie » du jeu) et devrez la récupérer à l’emplacement de votre défaite.
Les checkpoints sont également peu nombreux mais sont représentés par des autels vous permettant de restaurer votre vie mais également de monter de niveau, de revendre des objets etc…
Les catégories d’armes sont au nombre de 5 en commençant par le Katana, le double Katan, la lance, la hache et enfin le Kusarigama (sorte de petite faux rattaché à une chaine et avec un poids au bout).
Chacune ayant ses avantages et défauts et qui peuvent être jouer de plusieurs façons différentes via le système de posture : Haute, basse et moyenne représentant la puissance, la rapidité et le juste milieu entre les deux.

Avec ses faux-airs de Geralt de Riv, William n’en reste pas moins tout aussi mortel que le Sorceleur !

Enfin côté durée de vie, tout dépendra de votre skill et si vous êtes habitués à ce type de jeu.
Si vous êtes rompu à l’art des Souls et en prenant en compte le temps d’adaptation du gameplay plus vif de ce jeu et vous en aurez pour 30h si ce n’est plus.
Si vous êtes un néophyte et que vous mettez pour la première fois vos pieds dans le monde du Die & Retry, je dirais que 50h ne seront pas de trop pour en voir le bout.
Sans compter, bien entendu, les activités annexes qui ajouteront facilement une dizaine d’heures de jeu en plus.

En conclusion, vous allez clairement rager et pas qu’un peu.
Nioh est un jeu aussi exigeant que nerveux.
Réfléchissez-y à deux fois avant de vous lancer dans cette aventure car, clairement, elle ne conviendra pas à tous.
Par contre, si vous souhaitez vous lancer dans le bain, je ne peux que vous conseiller de foncer tant le titre s’avère généreux mais aussi addictif.
Une très bonne exclusivité à la console de Sony qui n’est clairement pas qu’un simple copier coller de Dark Souls !

PS : Non je ne l’ai pas encore fini, cette exigence aura probablement raison de ma patience !

Au sujet de l'auteur

kevryu

Gamer, Blogueur, Animateur Radio et être humain accessoirement, bienvenue sur mon blog !
J'ai commencé ce blog en Novembre 2011 et il ne cesse de grandir et de s'améliorer grâce à vous, merci !
Côté personnel, je tente de poursuivre des études de Communication afin de devenir Représentant Presse ou bien Community Manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *