Mar 07

[Test] Dead Space 3

Dead Space 3

Si il y a bien une série qui a su redonner ses lettres de noblesse aux jeux d’horreur (tout du moins sur consoles), c’est bien la série Dead Space.
La grande interrogation se situe donc au niveau de ce troisième épisode, après un premier épisode à l’ambiance magistrale et un deuxième opus un peu plus tourné vers l’action et les mises en scènes spectaculaires, réussira-t-il à faire mieux que ses prédécesseurs ou à-t-il permis à la série de perdre son mérite d’antan ?
C’est ce que l’on va voir tout de suite !

Tout d’abord le scénario, difficile de ne pas vous dévoiler l’intrigue de cet épisode sans vous révéler des détails assez importants inhérents au scénario de la série.
Je vais donc me contenter de vous dire qu’Isaac Clarke, personnage principal, se retrouve encore une fois dans la panade, mais cette fois il décide de s’attaquer directement aux origines du mal !
Sans être mauvais, le scénario se révèle assez décevant pour un épisode mettant en avant les origines de l’invasion necromorphes (Les bestioles qui vous les cassent depuis le premier épisode).
Les développeurs ont sans doute trouvé ingénieux la mise en place d’une romance mais c’est peine perdue pour cette tentative assez maladroite qui n’apporte quasiment rien à l’intrigue originelle.

Grillé mec !

Graphiquement, le jeu ne bénéficie pas d’énormes chamboulements comparé au deuxième épisode, ne présentant que quelques effets de lumière tout au plus.
Cependant le jeu reste assez beau et la force de la série se trouve sans aucun doute dans son ambiance.
La première partie du jeu se déroule dans un endroit désormais connu des fans : l’espace !
On retrouve l’ambiance du premier épisode avec des environnements sombres et fermés vous faisant douter de chaque bruits autour de vous.
Seulement, cette « joie » est de courte durée car pour la seconde partie du jeu, vous vous retrouverez sur la planète enneigée Tau Volantis, berceau du fléau nécromorphe.
Et là, c’est un peu plus compliqué…
On profite de décors tantôt magnifiques, tantôt ternes mais souvent représentant un copier-coller de différentes salles se trouvant dans le jeu.
Pour les décors extérieurs, les développeurs ont tenté de profiter de la faible visibilité inhérente aux tempêtes de neige pour nous faire sursauter.
Mais c’est peine perdu, la combine est tellement évidente que l’effet tombe à l’eau.
La bande son elle, reste fidèle à elle-même avec des bruitages vraiment réussis et des bruits de nécromorphes vraiment crispants par moment.

Vision magnifique de l'espace DS3

Venons en au Gameplay qui reprend les bases des opus précédents.
Nouveautés : La possibilité d’effectuer des roulades afin d’esquiver les attaques de vos ennemis, bien pratique en cas de coup dur !
Mais la plus grosse nouveauté est le système de craft du jeu, censé remplacer le magasin.
Cette nouvelle fonctionnalité est très maladroite car bien que dans l’idée, récupérer des ressources et créer sa propre arme est très intéressant, ceci est assez mal exploité et les armes sont au final assez peu différentes les une des autres.
De plus, vous aurez plus tendances à garder les ressources afin de vous procurer des munitions, c’est donc très décevant.
Enfin, la mise en place d’un système de co-op vous permettra de partager l’aventure à deux tout en suivant l’histoire principale, tout en bénéficiant de séquences inédites dû à la présence de Carver, le second personnage.

La Coop dans Dead Space 3

La durée de vie du jeu est par contre très correcte avec une campagne solo assez conséquente.
Tout d’abord la quête principale vous prendra une dizaine d’heures, mais Visceral Games a décidé de mettre en place des quêtes annexes qui sont plutôt bien écrites et très sympathiques à faire.
Cependant, elles consistent globalement à faire à chaque fois la même chose, c’est-à-dire passer d’un point A à un point B en butant des nécromorphes et en découvrant le « scénario » de chaque quête.

En conclusion, Dead Space 3 c’est un peu le jeu qui vous donne un avis très mitigé.
Autant le jeu en lui-même est globalement bon, autant les nouveautés et la politique d’EA concernant la mise en avant du côté Action du jeu et la mise en place d’un système de micro-paiement pour vous procurer des ressources est franchement décevant.
Les fans pourraient faire la gueule face au tournant qu’a pris la série mais ça pourrait honnêtement être pire tout comme ça pourrait également être mieux..

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.