Jan 16

[Test] Borderlands The Pre Sequel

Review of:

Reviewed by:
Rating:
4
On 16 janvier 2015
Last modified:16 janvier 2015

Summary:

Borderland TPS Logo

 

Les chasseurs de l’Arche sont de retours mais cette fois ils sont sur la lune !
Plus précisément sur Elpis, la Lune de Pandore où l’ambiance y est tout aussi déjantée et violente !
Que vaut cette Pre-Sequel se déroulant entre les évènements de Borderlands et Borderlands 2 ?
Réponse tout de suite.

On reprend le même gameplay et on recommence !

L’univers de Borderlands a toujours été grandement barré, force est de constater que c’est toujours le cas.
Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas la série, c’est un jeu à la première personne où il est question d’accomplir différentes quêtes et d’engranger un maximum de loot (récompenses : armes, argent, etc.).
Le jeu se veut très généreux par rapport à cela d’ailleurs car il propose quelques dizaines de milliards d’armes différentes (ça vous la coupe hein ?!)
Pour le pitch général du jeu, vous avez été envoyé sur la station Hyperion par le Beau Jack, grand méchant du 2ème opus, mais gros problème, la station est attaquée et vous vous enfuyez in extremis sur Elpis.
Votre objectif sera de récupérer la station en l’arrachant des mains de la Légion Oubliée et en bousillant un brouilleur géant présent sur la Lune.
Vous y apprendrez, entre autres, les origines du Beau Jack et comment il est devenu le salop de service que nous connaissons dans Borderlands 2.

Elpis, sur la lune de Pandore !

Graphiquement, vous ne serez pas dépaysés.
Très peu de changements sont présents par rapport au 2ème épisode, le moteur utilisé étant le même.
Cependant, l’arrivée sur Elpis marque un changement de climat assez fulgurant, quoi de plus normal me direz-vous.
Les couleurs sont beaucoup plus froides et teintées de bleu, ce qui confère un charme au terrain de jeu.
La vie y est très hostile et vous devrez lutter assez souvent pour revenir en vie de vos voyages entre la faune locale et les bandits désirant ardemment vous faire la peau.

Elpis est aussi hostile, si ce n'est plus, que Pandore !

Elpis est aussi hostile, si ce n’est plus, que Pandore !

Côté gameplay, là encore pas de gros changements importants, si ce n’est l’introduction de la gestion de l’oxygène.
Lors de vos escapades en terres hostiles, il vous faudra faire attention à cette donnée, sans compter qu’une nouvelle fonctionnalité fait son apparition : Le coup de cul !
Cette attaque consiste à sauter et retomber violemment sur le sol tout en occasionnant des dégâts aux ennemis proches. Cependant, cette attaque à un coût : elle diminuera de quelques unités votre réserve d’oxygène.
Il vous faudra donc être prudent et utiliser cette fonction à bon escient !
Autre fonctionnalité qui consommera votre oxygène, le fait de « planer ». Avec elle, vous pourrez flotter en l’air plus longtemps, la gravité d’Elpis étant très différente de celle de Pandore, ce qui amènera donc des niveaux plus verticaux qu’auparavant.

Des milliards de flingues et moi et moi et moi..

Sachez queThe Pre-Sequel vous offre toujours la possibilité de contrôler jusqu’à 4 chasseurs de l’Arche (plus si vous succombez aux sirènes du Season Pass).
Athèna la Gladiatrice pouvant utiliser son bouclier afin d’absorber les dégâts et le renvoyer suffisamment chargé pour faire déchanter ses adversaires.
Nisha la Justicière ayant la faculté d’utiliser 2 flingues en même temps et de tirer et recharger à une vitesse folle !
Wilhelm le Tueur à Gages déchainant des robots et tourelles pouvant l’aider, chaque amélioration le transformera peu à peu en cyber guerrier !
Et enfin Claptrap, l’erreur, qui peut utiliser toutes les classes de tout les jeux de la série, mais un gros problème de programmation l’empêche de fonctionner correctement ce qui aura pour effet de.. Je vous laisse la surprise mais ne vous attendez pas à ce que tout se passe comme sur des roulettes constamment !

Vous déterminerez votre façon de jouer grâce à l'arbre des compétences.

Vous déterminerez votre façon de jouer grâce à l’arbre des compétences.

En voila une grosse.. durée de vie !

La durée de vie se veut assez généreuse avec 20-25h en ligne droite sans réellement se soucier des quêtes annexes, ce qui serait vraiment dommage selon moi tant elles sont fun à faire.
Bien sûr, vous pouvez multiplier par 4 si vous décidez de jouer à fond chaque classe et encore plus si vous possédez les personnages supplémentaires téléchargeables !
Autant vous dire que vous aurez largement de quoi passer du bon temps, l’ambiance décalée du titre étant toujours présente.
Les doubleurs sont également très efficaces et font du très bon travail, le côté barré est reproduit à la perfection et aucune censure n’a été appliquée, ce qui est encore une fois un très bon point !

4 chasseurs de l'Arche, 4 styles de jeu différent

4 chasseurs de l’Arche, 4 styles de jeu différent

En conclusion, Borderlands The Pre-Sequel se veut un très bon épisode en attendant Borderlands 3.
Certes, il ne révolutionne pas la série, loin de là, et dispose de quelques défauts inhérents à la série tels que l’intelligence artificielle, mais malgré tout, il se veut tellement respectueux de la licence qu’il se place sans problème en digne héritier de celle-ci.
Toujours aussi fun, toujours aussi drôle, toujours aussi défoulant, Borderlands The Pre-Sequel est un très bon épisode que je vous conseille vivement, aussi bien pour les fans qui découvriront l’histoire du Beau Jack, que des nouveaux venus qui passeront un moment qu’ils ne sont pas prêts d’oublier ..!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.