«

»

Déc 20

[Test] Beyond Two Souls

Review of: Beyond Two Souls

Reviewed by:
Rating:
5
On 20 décembre 2013
Last modified:23 août 2014

Summary:

BeyondTwoSouls

Quantic Dream est un studio ayant expérimenté beaucoup de choses dans le monde du jeu vidéo, notamment en essayant d’inclure un aspect plus proche du joueur, c’est-à-dire imposer une vision de l’émotion dans le monde vidéoludique.
C’est un aspect qui lui manquait cruellement et qui aujourd’hui est de plus en plus présent.
On doit notamment à Quantic Dream les jeux Fahrenheit, Heavy Rain et aujourd’hui Beyond Two Souls, trois jeux qui savent plus ou moins parfaitement s’adapter à la façon de jouer des joueurs.
Est-ce que le dernier né de David Cage est aussi bon que ses prédécesseurs ?

Tout d’abord, je vais vous raconter assez brièvement le pitch scénaristique de Beyond Two Souls.
Vous contrôlez Jodie Holmes dans différents moments de sa vie, de sa plus tendre enfance à sa vie de jeune adulte.
Cependant, Jodie n’est pas une personne comme les autres car elle est suivie par une entité du nom d’Aiden.
Cette entité, liée à Jodie depuis sa naissance la protège du monde extérieur, quitte à être parfois très violent…
Bien entendu, cela finira par se remarquer et Jodie se retrouvera « internée » dans un centre scientifique où le professeur Nathan Dawkins essaiera d’étudier l’entité qui suit constamment la jeune fille et se révélera très proche d’une figure paternelle pour cette dernière.

Plusieurs moments de la vie de Jodie sont abordés

Plusieurs moments de la vie de Jodie sont abordés.

Évoquons ensuite un point qui est très souvent mis en avant par Quantic Dream quand on évoque la transmission d’émotion par l’image, je parle bien sur des graphismes qui atteignent un très haut degré dans ce jeu.
Plus particulièrement dans les expressions faciales des personnages, vous n’êtes surement pas sans savoir que 2 acteurs de renom ont prêté leurs traits et leurs performances scéniques : Ellen Page et Willem Dafoe !
Autant dire que le résultat est très convaincant et participe énormément à l’empathie et l’émotion que nous procure les personnages.
Concernant le level design, on se rend vite compte du travail effectué qui est très réaliste. Tout comme pour Heavy Rain, le studio de développement a dû faire appel à des architectes pour concevoir les décors intérieurs.
Le résultat est donc sans appel, l’ensemble du jeu est extrêmement beau !

Concernant le gameplay, un certain nombre d’évolutions ont été apportées depuis Heavy Rain et elles sont les bienvenues !
Exit l’omniprésence des touches de QTE en plein milieu de l’écran, désormais tout est beaucoup plus fluide et plus intuitif car durant les scènes d’actions vous devrez bouger le stick droit dans la direction suggéré par l’action à l’écran.
Aucune indication à l’écran donc, à vous de déterminer dans quel direction pousser le stick droit.
Cependant, l’action étant assez bien mise en avant, il est vraiment aisé de deviner ce qu’il faudra faire.
Vous aurez également la possibilité de contrôler à tout moment Aiden, cette entité qui vous accompagnera tout au long du jeu et qui fais partie intégrante de l’histoire.
Aiden aura la possibilité de traverser les murs afin d’épier certaines conversations mais aussi de contrôler certaines personnes, voir même les tuer…
Il faudra donc alterner entre les deux personnages pour atteindre la fin du jeu.
De plus, vous aurez la possibilité de jouer avec l’un(e) de vos ami(e) grâce à l’application Beyond Touch, vous permettant de contrôler Aiden via votre tablette ou votre smartphone.
Tout est fluide et maniable, pour l’avoir essayé, bien entendu dans les moments de speed vous risquez de faire quelques erreurs mais rien de très pénalisant !

La relation entre Nathan et Jodie est très forte.

La relation entre Nathan et Jodie est très forte.

Enfin, je vous conseille vivement de jouer au jeu avec les voix originales, ce qui apportera une réelle plus-value émotionnelle, la synchronisation labiale étant parfaite et les émotions retranscrites également car directement jouées par les acteurs. Notons également l’apport de a capture de mouvements qui nous offre une retranscription parfaite du jeu des acteurs.

En conclusion, Beyond Two Souls est un très bon jeu et non pas un film.
J’ai toujours aimé les jeux de Quantic Dream et de David Cage, plus particulièrement Fahrenheit et Beyond Two Souls implique réellement le joueur de par la prise de choix et les conséquences qui en découlent.
On s’attache à Jodie mais également à Aiden, l’empathie est réelle.
Bref, malgré une narration un peu décousue, Beyond Two Souls est un très bon jeu impliquant le joueur et le poussant à découvrir le fin mot de l’histoire.

Au sujet de l'auteur

kevryu

Gamer, Blogueur, Animateur Radio et être humain accessoirement, bienvenue sur mon blog !
J'ai commencé ce blog en Novembre 2011 et il ne cesse de grandir et de s'améliorer grâce à vous, merci !
Côté personnel, je tente de poursuivre des études de Communication afin de devenir Représentant Presse ou bien Community Manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *