Nov 13

[Avis] Final Fantasy XIV A Realm Reborn


Reviewed by:
Rating:
5
On 13 novembre 2013
Last modified:30 mars 2016

Summary:

Final-Fantasy-XIV-A-Realm-Reborn-Wallpaper

Cela fais maintenant un mois que j’ai débuté l’aventure de Final Fantasy XIV A Realm Reborn.
Bien que victime d’un lancement quelque peu chaotique (comme tout bon MMORPG qui se respecte), le jeu vaut l’attente qu’il a suscité.
Car cette version nommée A Realm Reborn est en fait la seconde version du jeu en ligne de Square Enix !
Bon nombre de critiques furent émises quant à la première mouture du jeu, les joueurs reprochaient globalement un manque de soin et de diversité.
Mais Square Enix a su rebondir et nous propose maintenant cette renaissance ô combien attractive.

Les balades à dos de Chocobo sont un régal !

Les balades à dos de Chocobo sont un régal !

Je tiens tout d’abord à préciser que ce n’est pas un MMORPG gratuit (Comprenez par la qu’un abonnement d’au minimum 10,99€ est requis)
Vous débuterez donc par la création d’un personnage qui se caractérisera par le choix d’un sexe, d’une race, coupe de cheveux, etc.
Le choix étant assez varié, vous pourrez assez aisément vous distinguer des autres joueurs présents dans le monde (même si les Miqo’te semblent être la race la plus appréciée).
Vient ensuite le choix de votre divinité, de votre date de naissance et plus important encore : de votre classe !
Gladiateur, Maraudeur, Pugiliste, Maitres d’Hast et Archer représentent les classes physiques.
Occultiste, Elémentaliste et Arcaniste composent les classes magiques.
Le choix de la classe influera donc sur votre ville de départ mais aussi plus particulièrement sur le Gameplay du jeu !
Pour ceux qui débutent dans l’univers du MMORPG, lors d’instances (comparables aux donjons), nous pouvons remarquer dans presque chaque jeu en ligne une Sainte Trinité composée du DPS (ceux faisant les gros dégâts), du Tank (ceux s’occupant d’encaisser les dégâts des monstres) et enfin le Healer (chargé de soigner les membres de l’équipe). Votre choix de classe sera déterminant puisqu’il définira votre place dans le groupe.
De plus, une fois arrivés au niveau 30, vous aurez accès à un Job qui peut se traduire par une spécialisation (exemple : l’Occultiste devient Mage Noir et Elémentaliste un Mage Blanc).
Ce qui vous procurera un bonus de statistique important et contribuera grandement à vous rendre plus puissant.
Vient enfin les classes d’artisanat telles que le couturier, l’orfèvre ou l’armurier qui pourront créer et réparer des équipements afin de bénéficier d’une meilleure défense ou encore de revendre vos créations à l’hôtel des ventes !

Vous pourrez changer de classe à volonté !

Vous pourrez changer de classe à volonté !

Le système de Craft permet la création d'objet et d'équipement puissant

Le système de Craft permet la création d’objets et d’équipements puissants

Une fois votre classe déterminée, vous voila dans le monde magnifique d’Eorzea.
Magnifique à plus d’un titre, graphisme somptueux et level design à tomber par terre !
Les développeurs ont encore fait un magnifique travail et c’est aussi sans compter sur le charme de l’univers Final Fantasy !
Chocobo, Mog, références en tout genre, c’est un réel plaisir pour tout fan de la série.
Après quelques quêtes vous voilà dans le bain.
Vous allez devoir commencer votre épopée et de ce fait, les combats vont prendre une place importante dans le jeu.
Combats qui sont d’ailleurs assez dynamiques contrairement aux idées reçues car bien que le temps de lancement de sort est d’environs 2,5 secondes, il n’empêche que dans la frénésie du combat, cela ajoute une touche de stratégie et de réflexion sur les prochains coups que vous allez pouvoir sortir.
En tant qu’Occultiste (Mage Noir) en classe principale, c’est très utile mais je dois également faire attention aux attaques adverses nécessitant à leurs tours aussi un temps de lancement, ce qui me laisse l’opportunité d’esquiver.

Les combats sont dynamiques et stratégiques

Les combats sont dynamiques et stratégiques

La richesse du jeu est tellement grande qu’il serait difficile pour ma part d’aborder tous les systèmes de crafts, de mandats (qui permettent d’avoir des missions et de gagner de l’expérience), l’Hôtel des Ventes, etc.
Mais j’ai déjà un peu de bouteille sur les MMORPG et je peux vous dire que ce Final Fantasy XIV A Realm Reborn est une franche réussie après une 1ère version très passable.
Peut-être même l’un des meilleurs MMORPG auquel j’ai pu joué car très prenant et addictif.
Très accessible aux nouveaux venus mais également très exigeant dès qu’on a atteint un certains niveau, le jeu contentera donc aussi bien les novices que les confirmés.
Futurs Eorzéens, préparez-vous à prendre les armes !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.